Chef Antonio Park

chef
J’ai passé mon enfance en Amérique du Sud, entre l’Argentine, le Paraguay et le Brésil. Ma mère ne veut pas que je dise que je suis né en Argentine; elle préfère que je me dise Coréen. Je suis donc un Montréalais de Corée qui a grandi à Asunción, à Buenos Aires et à Rio. En fait, je suis plutôt un Latino-Américain un peu éclectique, avec du kimchi qui coule dans ses veines et un amour fou du sashimi. La nourriture que je prépare au Park ressemble à qui je suis : elle s’inspire des pays où j’ai habité et des cultures qui m’ont façonné.

 

Antonio Park a commencé son parcours de chef de renommée internationale dans la cuisine de sa mère, en Argentine. Grâce à son jardin de plusieurs acres et à l’insistance de sa mère de tout faire maison, la recherche de la perfection et la cuisine durable, de la ferme à la table, sont devenues sa raison d’être. Ce précepte l’a inspiré pendant ses années de formation avec les plus grands maîtres japonais. Il a nourri son ambition de gravir les échelons, de laveur de vaisselle à chef propriétaire de deux des restaurants les plus réputés de Montréal, tout en cumulant le poste de juge dans l’une des émissions de cuisine les plus regardées du Food Network Canada, Chopped.

En 2012, après plusieurs années passées à se perfectionner dans les cuisines d’établissements réputés, Park a lancé le Restaurant Park au cœur de Montréal, afin de proposer la pureté des sushis japonais, relevés d’une touche d’audace en hommage à ses racines coréennes et sud-américaines. Sa détermination à utiliser des produits biologiques et durables a incité Park à obtenir des licences d’importation privée de fruits de mer et de bœuf Wagyu et Kobe (des produits rares à Montréal). Son respect pour les produits et les animaux, ainsi que sa créativité, ont valu à Part d’être encensé par la critique. Le restaurant s’est en effet hissé parmi les 50 meilleurs restaurants au Canada et a été choisi parmi les 50 meilleurs restaurants du monde selon Diner’s Club.

En 2014, le chef Park a ouvert le Lavanderia en hommage à ses racines argentines, associant son obsession des produits frais à la richesse de la cuisson sur le grill. Le restaurant possède son propre jardin sur le toit, pour offrir aux clients les produits les plus frais possible durant les mois d’été.

Trout Lake est son plus récent projet. Il vise à offrir une nourriture savoureuse, fraîche et durable à l’extérieur du cadre traditionnel d’un restaurant. Trout Lake intégrera de nouvelles inspirations suggérées par les clients, tout en restant fidèle à ses valeurs d’authenticité : des produits frais, des ingrédients simples, une présentation raffinée.